MENU

Comments (0) BOOST LIVRES, S'INSPIRER

Plutôt introverti ou plutôt extraverti ?

Plutôt introverti ou plutôt extraverti ? Un livre à lire à ce sujet, LA FORCE DES DISCRETS ou le pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard – Cela vous parle ? Distinguer les humains en deux catégories : les introvertis et les extravertis. Et bien oui, cela existe. Et ce qui est intéressant, c’est que de le savoir permet une meilleure relation à notre entourage et une meilleure compréhension des gens que vous fréquentez et côtoyez au quotidien, tant au niveau professionnel qu’au niveau privé.

UntitledX

NOBLESSE DE CARACTERE VS PERSONNALITE ?

DSC_0140 (1)

UntitledXX

Saviez vous que nous sommes passé d’une culture de caractère à l’ère du culte de la personnalité à partir du début du 20ème siècle ?

Mais, à ce propos, quelle est la différence ? Avoir du caractère ou avoir de la personnalité, n’est-ce pas la même chose ?

En fait, il y a nuance : ce serait comme le fait de passer du caractère noble de l’humain au caractère commercial de l’humain.

La valorisation de « qui nous sommes » ne passe plus par les qualités intérieures mais par le charme extérieur, visible. Tout doit être pouvoir être vu par l’autre, comme une sorte de pouvoir de fascination que l’on se doit d’avoir sur son prochain. Bref, savoir se vendre. Frissonnant de voir nos compétences, nos capacités, notre cœur relégué à l’exploit commercial de savoir se vendre au plus grand nombre …

Lorsqu’on parle de noblesse de caractère, on entend par là des qualités si évidentes et que chacun d’entre nous est ou serait capable d’améliorer :

  • La citoyenneté
  • Le devoir
  • Le travail
  • Les actions d’éclat
  • L’honneur
  • La réputation
  • Le sens moral
  • Les manières
  • L’intégrité

etc …

Engageant selon moi le socle du respect de soi même et de la confiance en soi.

 

Ce qui est demandé si on veut avoir de la Personnalité : savoir être

  • Magnétique
  • Fascinant
  • Époustouflant
  • Attirant
  • Rayonnant
  • Dominant
  • Convaincant
  • Énergique
  • brillant

La culture de la personnalité entraîne un jeu de séduction et présente ce dernier comme un enjeu important.

Voyez comment cela se passe lors des entretiens d’embauche, devant son banquier, lors d’une négociation … Il s’agit alors d’abord d’avoir une bonne image avant d’avoir une bonne réputation, les deux se confondant parfois. (La réputation vient de nos qualités internes telle que l’honneur, le respect de sa parole, la bonté … La bonne image c’est ce qu’on laisse montrer, comment nous savons « briller » sous couvert de sincérité ou non, il s’agit encore de charmer et de séduire)

UntitledX

D’ailleurs, vous-même, demandez-vous quelle importance vous accordez à la confiance en soi ?

Comment vous représentez-vous lorsque vous pensez avoir confiance en vous-même ?

Serait-ce les signes extérieurs de ces personnes qui semblent si à l’aise en public ou en groupe ?

 Par ailleurs avez-vous identifié de quel bord vous êtes ? Plutôt introverti ou plutôt extraverti ? Dans les deux cas de figures, vous pouvez être parfaitement à l’aise dans votre peau. Cela se fait de manière différente tout simplement. L’essentiel est de se connaitre, savoir comment sont dirigés nos schémas internes et ne pas se retrouver en dysfonctionnement à cause d’un décalage, entre ce qui nous est demandé par une société qui fait de l’extraverti la norme à suivre, et ce que nous pouvons réellement donner ou exprimer. Si vous êtes plutôt extraverti, vous êtes à l’aise comme dans un poisson dans l’eau dans les grandes assemblées. Si vous êtes du genre introverti, vous serez obligés de faire des efforts en société et serez plus confiant en petit groupe.

La définition simplifiée :

L’extraverti a besoin de monde autour de lui pour vivre heureux. Il recharge ses batteries, reprend de l’énergie au contact des autres. Il a besoin de stimuli extérieurs. Seul, il déprime.

L’introverti aime le monde mais il a besoin d’être seul et tranquille pour recharger ses batteries. Il a un univers intérieur qui le nourrit. Seul, il est heureux.

Donc voilà, cette note courte et mes quelques réflexions inspirées par le livre de Susan Cain, « LA FORCE DES DISCRET, le pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard » – éditions J’ai lu

Si vous avez lu cet ouvrage, et si le cœur vous en dit, laissez un mot en commentaire pour enrichir cette réflexion, et dire comment vous vivez vous-même votre relation au monde : de l’intérieur ou de l’extérieur ?

UntitledX

Vous avez aimé ? Partagez !Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+Share on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *