MENU

Comments (0) BOOST LIVRES, VIVRE

Arithmétique de la chair – Macha Méril – roman

Le dernier roman de Macha Méril »Arithmétique de la chair »,

entre la tête et le corps et le pourquoi d’une géométrie variable de ce dernier.

UntitledX

lok_portrait.05

Macha Méril

UntitledX

C’est le livre que l’on peut lire d’une seule traite. L’écriture est légère comme des bulles, limpide comme l’eau fraîche. Un suspens en filigrane s’installe car on se demande ce que Bettina, l’héroïne, va devenir. Ce corps qui va faire sortir sa « gardienne » de sa torpeur, quel message avait-il à passer ?

Bettina se laisse vivre au fil de l’eau et de son monde intérieur, solitaire volontaire, plongée dans une passion platonique intense, celle d’un cerveau surdoué qui danse avec fluidité sur l’énergie mathématique qui compose l’univers. Et dans lequel surgit avec surprise une spiritualité camouflée. Une Bettina, qui même avec un changement de vie radical, va garder sa même candeur.

Ce roman pose la question de la différence, ici les gros. De la relation à son corps. Plus globalement, il interroge sur le sens de notre identité. Plus profondément questionne notre mission de vie.

Qui es-tu Bettina, dans cette transformation ? Qui deviens-tu sans l’avoir voulu ? Qui retrouves-tu sous les nuages d’éther ?

Un clair-obscur s’installe dans la psychologie de ce personnage attachant, passant de la lumière à sa part sombre. Sommes-nous proche de Bettina ? Cette histoire écrite comme pour mesurer avec une grave légèreté où chacun de nous, nous situons dans le giron réconfortant de la conformité.

Nous retrouvons des clés de développement personnel à travers les expériences vécues de Bettina, de la jeune femme douce et détachée, nous retrouvons ici le résultat d’une prise de confiance en soi et de la reconversion professionnelle, d’autant plus réussie qu’elle est justement accomplie grâce à une sorte d’ambition altruiste et le don d’empathie du personnage.

A noter, les dernières pages du roman : touchantes, très touchantes.

Macha Méril sait nous emporter avec l’élégance d’une grande écrivaine, avec cette force enfantine et intuitive qui donne au lecteur(trice) le sentiment de connaitre intimement Bettina.

A lire, à lire absolument pour aussi apprécier la beauté d’un bon roman.

UntitledX

Vous avez aimé ? Partagez !Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+Share on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *