MENU

Comments (0) BOOST LIVRES, VIVRE

Les 5 regrets des personnes en fin de vie de Brownie Ware

ETOILE

Nous avons tous une trajectoire de vie. Subie ou voulue ou désirée. Nous avons tous des aspirations, que nous les laissions tomber en cours de route ou que nous les poursuivions.
Tout au moins, vivons-nous notre vie selon ce que nous avons décidé d’en faire. Car le choix est toujours là, à portée de main. Pour cela, quelle attention portons-nous à nos choix de comportements ? Est-il possible d’en prendre conscience ?

 

Le livre et le témoignage de Bronnie Ware nous rappelle d’une façon claire et simple que la vie est ce que nous en faisons. Il nous mène à réfléchir sur nos attitudes de vie.
Que fait-on pour être heureux, quels sont le cheminement pour le bonheur, comment vais-je mourir, quel sera mon état d’esprit à mon dernier moment de vie sur cette terre ?

« Les 5 regrets des personnes en fin de vie » a été pour moi, personnellement, déclencheurs d’une prise de conscience. Alors comment impulser cet instinct de vie et de sens ?

 

Je regrette de ne pas avoir eu le courage de mener une vie en restant fidèle à moi-même, plutôt que la vie que les autres attendaient de moi

Pour rester fidèle à soi-même, il est parfois nécessaire de se connaitre … Le chemin est parfois long avant de se découvrir. Et si tout se passe en cours de route … alors que l’on a bâti une vie avec une famille et un job sur un équilibre que l’on pensait stable ?
Et quand bien même, connaitrais-je mes valeurs, mes aspirations bien tôt, aurais-je le courage de les suivre au risque de déplaire à ceux qui me sont proches et qui m’aiment ?

Je regrette d’avoir autant travaillé

Se laisser submerger par le travail. Par besoin de performance, par peur de ne pas être à la hauteur, par le fait de se laisser absorber par une passion …

Et de ce fait passer à côté des choses simples de la vie, de sa famille ou de ses amis. Et bien souvent, à côté de soi-même et de ses vraies aspirations.

Je regrette de ne pas avoir eu le courage d’exprimer mes sentiments

Le regret de ne pas avoir su exprimer à temps ses sentiments, dire « je t’aime » tout simplement…

Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes amis

Cultiver la sphère tribale, amicale… Les aléas de la vie nous font parfois délaisser les amis, le temps passe et les distances se créent. Cultiver le terrain amical apporte de la douceur et de l’écoute.

Je regrette de ne pas m’être permis d’être plus heureux

« nous sommes libre de choisir ce sur quoi nous voulons nous polariser »

Encore cette question du choix. Encore aussi et derrière la volonté de s’autoriser à s’aimer soi-même. Si je ne m’aime pas, comment m’autoriserais-je quelque chose de bon ou de doux pour moi-même ?

pour aller plus loin :http://www.ressources-actualisation.fr/special/cours-g.php

Conclusion : Comment vivre pour mourir libre de tout regret ?

Que mettre en place, en marche pour acquérir cette liberté d’esprit et de vie pour que sur mon lit de mort je n’ai rien à regretter ?
Comment réussir ce rendez-vous de moi avec moi-même ? Comment réussir cette rencontre avec la vraie vie qui m’anime ?
Comment agir et vivre dans le respect de moi-même et de la vie ?

Pour aller plus loin : des cours gratuits, riches de sens qui permettent de comprendre comment atteindre cette sérénité, cette stabilité dont nous avons besoin pour vivre selon nos aspirations :

http://www.ressources-actualisation.fr/special/cours-g.php

Bénéficier de cette opportunité offerte

 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez !Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+Share on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *